Blog single photo

L'OMS décide de ne pas déclarer d'urgence mondiale suite à l'épidémie d'Ebola au Congo - Jamaica Gleaner

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé de ne pas déclarer une urgence mondiale face à la crise Ebola en République démocratique du Congo. L'OMS a reconnu hier que le virus Ebola était "une urgence" dans cette région, mais a déclaré qu'il ne constituait pas une menace mondiale. L’organisme mondial s’est toutefois montré critique à l’égard des pays qui, selon lui, donnaient moins de la moitié des fonds nécessaires pour lutter contre la maladie. L'épidémie d'Ebola dans l'est du Congo - la deuxième plus grande de l'histoire - a coûté la vie à plus de 1 400 personnes. Cette semaine, des cas d'Ebola ont été détectés à la frontière congolaise avec l'Ouganda, bien que le virus ne s'y soit pas encore propagé. Déclarer une urgence de santé publique d’importance internationale est l’un des actes les plus importants que puisse entreprendre l’OMS. Elle ne l'avait fait que quatre fois auparavant, y compris pour l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest entre 2013 et 2016, qui a tué plus de 11 000 personnes. La déclaration déclenche généralement un financement international et des ressources pour aider à lutter contre l'épidémie. Nous voulons de vos nouvelles! Envoyez-nous un message sur WhatsApp au 1-876-499-0169, envoyez-nous un email à [email protected] ou [email protected]